Initiative 'Digital Luxembourg'

L’objectif de l'initiative intitulée 'Digital Luxembourg' est de renforcer et de consolider à terme le positionnement du pays dans le domaine de l’ICT et de hisser le Luxembourg en centre d’excellence 'high tech'. Une telle stratégie numérique globale et cohérente, à adopter de manière générale à travers l’ensemble des politiques du gouvernement, doit nécessairement englober des sujets aussi divers que l’informatisation des services de l’État, les compétences numériques, l’adaptation des instruments de soutien financier, le développement de nouvelles niches de compétences nouveaux marchés. 'Digital Lëtzebuerg' se veut l’affirmation d’un nouveau visage assumé du pays et d’une action stratégique cohérente, déterminée et conséquente pour faire du Luxembourg un synonyme de pays hautement connecté et paré pour une économie - une société - numérique.

Au niveau de la méthodologie retenue, il s’agit de valoriser les initiatives déjà en cours dans les différents secteurs et de les regrouper dans une stratégie globale pour augmenter leur visibilité. Il s’agit de mettre en avant et promouvoir les projets réalisés ou en cours au niveau des différents ministères, d’identifier des opportunités de collaboration ou besoins de coordination éventuels et d’identifier les ‘chantiers’. Il s’agira ensuite de tracer d’éventuels nouveaux axes de développement.

La présidence de ce projet est exercée conjointement par le ministre des Communications et des Médias, le ministre de l’Économie et le ministre des Finances, et définit les orientations politiques. La cellule de coordination et de développement, composée de membres de ces trois ministères (Service des médias et des communications pour le ministère d’État) représente le comité exécutif de la stratégie et prend en charge le travail de coordination. Elle est chargée du travail de définition et de mise en œuvre de la stratégie. Elle coordonne la promotion qui en découle. La plateforme 'Digital Luxembourg' rassemble, en configuration variable, les acteurs publics et privés concernés par la stratégie ICT. Elle constitue un lieu d’échange qui reprend et débat des idées injectées par la cellule de coordination et développe ses propres idées selon le principe de la 'cross-fertilization', à savoir le croisement intersectoriel. Les 'action teams' ou cellules thématiques font partie intégrante de l’élaboration de la stratégie et de sa mise en œuvre. Un action team peut être un acteur public (ministère, administration, etc.) ou privé (association sectorielle, etc.), ou un mélange des deux, en fonction du sujet et des besoins. Son centre d'action pourra varier d’un sujet vaste correspondant à un axe prioritaire dans un secteur spécifique, d’un chantier horizontal, ou encore d’un sujet ponctuel.

Dernière mise à jour